Présentation

Si les mémoires ne sont pas sûres quand il s’agit des dates, on sait que le football a vu le jour pour la première fois à Gouesnou dans les années 1926-1927. Certes, il y avait déjà eu du football à Gouesnou, mais un football « d’occasions » : lorsqu’un village voisin demandait un match, on allait trouver 11 personnes afin de former une équipe. Seulement, le dimanche suivant, tout retombait à l’eau.

1919 : Première photo d’une équipe de football à Gouesnou du patronage Sainte Jeanne d’Arc

Création du club

Or en 1926-1927, on était décidé à organiser par l’intermédiaire du recteur de l’école Sainte Jeanne d’Arc, Monsieur LE GALL, une vraie équipe de football. Et malgré les difficultés financières, des jeunes enthousiastes et la municipalité ont investi pour permettre de créer la J.A. Gouesnou, la Jeanne d’Arc Gouesnou.

Restaient à résoudre des problèmes plus particuliers : il y avait beaucoup de volontaires, mais ne jouait pas qui voulait, chacun devait payer seul son équipement complet, ainsi que les frais de déplacement, et enfin, les joueurs devaient verser 5 anciens francs par mois (environ 3 euros de nos jours) à la caisse de l’équipe pour avoir le droit de jouer.

Le premier match opposa la J.A. Gouesnou à l’équipe 2 de St Renan dans un champ gouesnousien à Keraleunoc. Et c’est un premier résultat enthousiasmant pour la nouvelle formation gouesnousienne, si enthousiasmant qu’une rencontre face à l’équipe première de St Renan fut organisée le lendemain même. Mais cette fois-ci, ce fut la douche froide et la J.A. se fit vigoureusement battre par les Renanais.

1928-1929 : Première photo de la J.A. Gouesnou

Faute de championnat, il n’était pas simple d’organiser des matchs car les équipes devaient se débrouiller seules. On procédait alors par relations, chacun contactait ses amis, ses parents des communes voisines et le dimanche, après la messe, on apprenait que, grâce à une longue série d’intermédiaires, on avait trouvé un match. Paraît-il, les matchs les plus disputés étaient ceux face au Folgoët, mais l’on jouait aussi souvent face aux équipes brestoises tel que la légion St-Pierre ou l’Armoricaine.

Début des championnats

C’est en 1936 qu’un championnat fut enfin organisé et la J.A. commença en 3ème division de district. Elle y resta deux saisons avant d’accéder à la deuxième division, en 1938, grâce à une saison où elle gagna tous ses matchs.

« La grande équipe » durant la seconde guerre mondiale

Seulement, la période n’était pas la plus propice au développement du ballon rond. Et pourtant « la grande équipe » de la J.A. Gouesnou de la saison 1941-1942 a su marquer l’esprit gouesnousien malgré les difficultés matérielles.

« La grande équipe » de 1941-1942 composé de debout de gauche à droite : Jean Kerboul (dirigeant), Pierre Guirriec, Paul Kerboul, Jules Corre, Jean Quiniou, Maurice Quiniou. Accroupis : Pierre Bouguen (Capitaine), Pierre Phélep, Jo Riou, Bastien Le Ven, Louis Nicolas, Pierre Guillemin.

En voici quelques témoignages :

« Certains moments furent très pénibles : un jour à Landerneau, à la mi-temps d’un match, les Allemands avaient mis un fusil-mitrailleur en batterie, fouillé nos vêtements dans les vestiaires et même arrêté deux supporters. »

« Il existait une véritable communion entre joueurs, supporters et une grande partie de la population : il est vrai que le football était le pôle d’attraction de chacun à cette époque, nos amis venaient nous encourager à Plabennec ou à Plouguerneau. »

« Nous partions à bicyclette le matin pour Lesneven ; Notre goal Bastien Le Ven, qui était boucher, transportait la viande et nous la faisions préparer dans un restaurant pour le repas du midi, que nous prenions tous ensemble. C’est sans doute cette fraternité qui nous faisait obtenir de si bons résultats, au point que les habitants de la commune, à notre retour, ne demandaient plus le résultat mais par quel score nous avions gagné. »

Et parmi cette équipe, un nom revient souvent sur les lèvres : Sébastien Le Ven, goal excellent qui fut demandé pour jouer, à l’A.S.Brestoise pour certains ou même au R.C.Paris pour d’autres et qui a eu droit à sa photo dans le Miroir des sports, un hebdomadaire national sportif avec cette légende : « On nous signale qu’un petit club des environs de Brest, la J.A. de Gouesnou, possède en un nommé Le Ven, un keeper digne de la sélection ». 

Cette équipe qui aimait chanter « Quand la J.A. ira en Angleterre…Surement elle vaincra » remporta tous ses matchs mais malheureusement, elle les perdit tous sur tapis vert, car il manquait une licence.

Du changement

Si jusqu’ici, les matchs se déroulaient principalement sur des terrains privés, le plus souvent dans le champ de Keraleunoc où, les joueurs traçaient eux-mêmes le terrain, c’est en 1946 qu’a été créé le stade Saint-Simon. Et ce n’est qu’en 1952 que l’on y a construit des vestiaires.

Et il faudra donc attendre la saison 1962-1963 pour que la J.A. Gouesnou accède, pour la première fois, à la première division.

En 1970, la commune de Gouesnou met en place le Sporting Club de Gouesnou, le SCG, un club omnisports qui réunit le basket, le handball, le volley-ball, la gymnastique et bien évidemment le football qui a réuni 700 adhérents (un peu moins de 3000 habitants à Gouesnou) dès sa première année. La J.A. Gouesnou devient donc la section football du S.C.Gouesnou.

C’est en 1977 que le S.C.G. a eu la chance d’inaugurer le nouveau stade du Crann et c’est en 1999 qu’ont été inauguré les tribunes et vestiaires que l’on connait maintenant.

En 1999, le S.C.G. laisse sa place au Football Club Gouesnou, le FCG, toujours d’actualités.

La Copa Breizh

C’est lors du week-end du 4 septembre 2004, que s’est déroulé la première édition de la Copa Breizh et elle a tenu toutes ses promesses : 40 équipes, 20 chez les poussins (U10-U11) et 20 chez les benjamins (U12-U13). Tandis que les poussins se sont inclinés en demi-finale face au Stade Rennais, les benjamins ont créé l’exploit d’éliminer le Stade Rennais en demi-finale mais ils ont malheureusement perdu la finale par une cruelle séance de tirs au but remportée par Saint Laurent. En poussin, la finale a été remporté par les Rennais face à Plouzané. Il aura fallu attendre la seizième édition, en 2019 pour assister à la première victoire gouesnousienne grâce aux U11.

Première victoire du FCG à la Copa Breizh

En plus de ses activités hebdomadaires, le club propose :

  • Un tournoi régional pour les catégories de jeunes (U11 et U13) : LA COPA BREIZH
  • Un rassemblement pour les catégories débutants (U7 et U8) : LE RASSEMBLEMENT des JEUNES POUSSES
  • Des stages pour les différentes catégories de jeunes.
  • Des journées d’initiation à la pratique du football en collaboration avec les différentes écoles primaires de la commune.
  • Deux lotos, participant à l’animation globale de la commune.
  • Un tournoi de pétanque interne pour tous les adhérents du club.
  • Un tournoi en salle à Noël pour les jeunes footballeurs du club.
  • Un tournoi en salle pour les vétérans (dont l’intégralité des bénéfices revient à l’école de football).
  • Le foot en marchant.
  • Le club participe également à l’organisation de manifestations à initiative municipale ou associative (forum association, téléthon…).

Sportif

La remontée de l’équipe fanion dans le championnat de ligue de Bretagne au niveau Division Supérieure Régionale est l’ambition de l’entraîneur et l’objectif du club. Le maintien de l’équipe réserve senior est le deuxième objectif assigné à l’entraîneur et au staff technique encadrant les équipes de seniors.

L’objectif fixé par le manager général du club aux responsables des équipes de jeune de foot à 11 est de se maintenir au niveau Promotion Honneur pour les U19, et la remontée au niveau D1 pour les autres équipes.

Mettre en place un suivi technique et physique de chaque joueur, de la catégorie U7 à la catégorie U20, permettant de constater ses évolutions pour améliorer ses performances.

Formation

Depuis la saison dernière, le club a mis en place d’un projet sportif pour les trois années à venir. Le but étant d’assurer une continuité dans la formation des jeunes joueurs. Deux éducateurs du club, titulaires du Brevet d’Etat d’Educateur de 1er niveau (BEE 1) assureront l’encadrement technique des diverses catégories.

Initier des stages de perfectionnement à la pratique du football pour les catégories de jeunes : (U13-U15-U17-U19) pendant les vacances scolaires.

Inciter les dirigeants d’équipes à suivre des formations d’encadrement à la pratique du football, notamment pour les équipes des plus jeunes.

Rechercher des jeunes pour les former à la pratique de l’arbitrage.

Educatif

Pérenniser le diplôme « Label qualité FFF école de foot » obtenu pour la troisième fois consécutive pour une période de trois ans et délivré par le District Finistère Nord, attestant ainsi du niveau de qualité de notre école de football : joueurs encadrés par des éducateurs diplômés et en nombre conséquent.

Objectif : Equipes encadrées par dirigeants et entraîneurs diplômés. Un responsable technique diplômé par niveau.

Follow by Email
Instagram